Communiqués de presse

Contenu

Suspicion d’Influenza aviaire hautement pathogène en Aveyron sur la commune de TAYRAC

 

Une suspicion d’influenza aviaire a été émise sur la commune de TAYRAC en AVEYRON dans deux basse-cours voisines les 9 et 10 décembre 2016

 

Les analyses en cours montrent qu’il s’agit d’un foyer d’influenza aviaire hautement pathogène à virus H5 mais le typage de celui-ci n’est pas encore achevé. S’agissant d’une suspicion proche de la zone de surveillance des foyers du TARN, les mesures d’abattage immédiat ont été appliquées dés ce dimanche 11 décembre 2016, en attendant les résultats du laboratoire de référence.
Le maire de TAYRAC ainsi que la gendarmerie ont été informés, ainsi les éleveurs commerciaux et les vétérinaires sanitaires de ce secteur pour leur décrire les mesures de protection à mettre en œuvre immédiatement. Un arrêté de zonage fixant les communes couvertes par la zone de protection et la zone de surveillance est en préparation. Il fixera précisément les mesures de restriction à appliquer lorsque la typologie sera connue.
Il est essentiel que les mesures de protection qui découlent du niveau de risque « élevé » sur l’ensemble du territoire national, établi par arrêté ministériel du 5 décembre 2016 du ministère de l’Agriculture, de l’agroalimentaire et de la Forêt, soient le plus scrupuleusement respectées :

  • l’obligation de confinement ou de pose de filets permettant d’empêcher tout contact avec les oiseaux sauvages pour tous les élevages commerciaux de volailles (sauf dérogation précisée par arrêté) et toutes les basses-cours (sans dérogation possible)
  • l’interdiction de tout rassemblement de volailles vivantes, et en particulier des marchés de volailles vivantes.
  • l’interdiction de lâchers de gibiers à plume sur tout le territoire national. Les lâchers de faisans et de perdrix peuvent être, eux, autorisés sous certaines conditions, tout comme l’utilisation des appelants.
 
 

Documents associés :