Mis à jour le 21/07/2017

Environnement, Prévention des risques

Contenu

Prévention des risques naturels, technologiques et miniers

Inondations du Lot de décembre 2003 "La définition que je donne du risque majeur, c’est la menace sur l’homme et son environnement direct, sur ses installations, la menace dont la gravité est telle que la société se trouve absolument dépassée par l’immensité du désastre" Haroun Tazieff.

Le risque majeur est lié à un événement d’origine naturelle ou technologique potentiellement dangereux appelé aléa (inondations, rupture de barrage, glissements de terrain…), dont les effets prévisibles mettent en jeu un grand nombre de personnes, provoquent des dommages importants et dépassent les capacités de réaction des instances directement concernées.

Dans le département de l’Aveyron, 7 risques majeurs sont identifiés : risque inondation (99 communes), risque mouvement de terrain / Chute de roches (36 communes), risque industriel (2 communes), risque feu de forêt (3 communes), risque grand barrage (65 communes), risque transport de marchandises dangereuses (40 communes) et risque séisme (147 communes).

La prise en compte de ces risques majeurs, en vue de prévenir leur survenue ou de limiter leur impact sur la sécurité des personnes et des biens, implique de nombreuses actions de la part de l’Etat et des collectivités territoriales (communes principalement). Ces actions concernent trois domaines essentiels :

- l’information des populations sur les risques auxquelles elles sont exposées et les conduites à tenir face à eux

- l’intégration du risque dans les règlements d’urbanisme des communes exposées

- l’organisation opérationnelle des services pour la gestion des catastrophes et accidents liés aux risques majeurs.