Actualités

Contenu

Prévention contre le moustique tigre

 

Le moustique tigre (Aedes albopictus) est implanté et actif dans le département de l’Aveyron depuis l’été 2016. Il s’agit d’un moustique originaire d’Asie implanté depuis de nombreuses années dans les départements français de l’océan Indien.

 

En métropole, ce moustique s’est développé de manière continue depuis 2004.
Depuis 2018, il est désormais implanté dans les 13 départements de la région Occitanie.

Comment reconnaître le moustique tigre ?

Le moustique tigre (également appelé Aedes albopictus ) est très facile à identifier grâce à ses rayures noires et blanches présentes sur le corps et sur les pattes qui lui donnent un aspect très contrasté. C’est un moustique de petite taille (plus petite qu’une pièce d’un centime d’euro) ne dépassant pas 1 cm d’envergure.
Ce moustique peut, dans certaines conditions, transmettre la dengue, le chikungunya ou le zika.

Comment limiter le risque de transmission potentielle des maladies transmises par le moustique tigre ?

Pour limiter ce risque, deux types de surveillances sont mis en place dans le département de l’Aveyron du 1ier mai au 30 novembre de chaque année :

- une surveillance des populations de moustiques tigres assurée par le Conseil départemental de l’Aveyron
- une surveillance des cas humains de dengue, de chikungunya et de zika, mise en place par l’ARS Occitanie et s’appuyant sur le signalement sans délai des cas suspects importés et de tous les cas confirmés.

Cette surveillance permet la mise en place de mesures de démoustication au domicile et de protection individuelle autour de ces cas afin d’éviter la transmission de la maladie à d’autres personnes

Vous pensez avoir observé un moustique tigre? Vous souhaitez le signaler ?

Pour pouvoir signaler la présence d’un moustique-tigre aux autorités sanitaires, il faut :

Comment limiter la prolifération du moustique tigre ?

Nos jardins regorgent bien souvent de petits endroits où l’eau peut stagner comme les seaux, les vases, les coupelles de pots de fleurs, les récupérateurs d’eau ou encore les gouttières. C’est une des raisons pour lesquelles le moustique tigre aime vivre près des habitations.

La solution pour éliminer les moustiques est donc d’évacuer les eaux stagnantes ou mieux encore, de supprimer tout récipient capable de retenir l’eau.

Par exemple :

  • Éliminer les endroits où l’eau peut stagner.
  • Changer l’eau des plantes et des fleurs une fois par semaine et si possible supprimer les soucoupes des pots de fleurs.
  • Vérifier le bon écoulement des eaux de pluie et des eaux usées et nettoyer régulièrement gouttières, regards, caniveaux et drainage.
  • Couvrir les réservoirs d’eau avec un voile moustiquaire ou un tissu.

Comment se protéger des piqûres ?

  • Appliquer sur la peau des produits anti-moustiques la journée et la nuit.
  • Porter des vêtements couvrants et amples.
  • Les bébés peuvent dormir sous une moustiquaire imprégnée.
  • Utiliser des diffuseurs d’insecticides à l’intérieur et des serpentins à l’extérieur.

Médecins et pharmaciens peuvent vous donner des conseils sur les produits à utiliser pour les enfants et les femmes enceintes en particulier.

Se protéger des moustiques

VOUS REVENEZ d’une région où des cas de ces maladies ont été signalés : RESTEZ ATTENTIF
Consultez un médecin en cas de symptômes.
En cas d’éruption cutanée avec ou sans fièvre, douleurs articulaires, douleurs musculaires, maux de tête, conjonctivite, consultez un médecin : vous avez peut-être contracté le chikungunya, la dengue ou le Zika.

Evitez de vous faire piquer par les moustiques.

Si vous êtes contaminé, évitez alors de vous faire piquer. En effet, si un moustique de type Aedes sain vous pique, vous pouvez à votre tour l’infecter et il pourrait contaminer une autre personne de votre entourage en la piquant.

Pour en savoir plus :

site internet du Ministère des Solidarités et de la Santé
site internet de l’ARS Occitanie

CARTE
 
 

Documents associés :