Contenu

Plan Départemental d’Action pour le Logement et l’Hébergement des Personnes Défavorisées, PDALHPD (...)

 

Le PDALHPD comprend les mesures destinées à permettre aux personnes et aux familles en difficulté et en situation précaire d’accéder à un logement décent et indépendant ou de s’y maintenir et d’y disposer de la fourniture d’eau, d’énergie et de services téléphoniques, ainsi que de pouvoir bénéficier, le temps nécessaire, si elles le souhaitent, d’un accompagnement correspondant à leur besoin.

Il résulte notamment de la loi du 25 mars 2009 de mobilisation pour le logement et la lutte contre l’exclusion (MOLLE). La loi du 24 mars 2014 pour l’Accés au Logement et un Urbanisme Rénové (ALUR) conforte le plan qui intègre désormais les mesures destinées à répondre aux besoins en logement et en hébergement des personnes prises en charge par le dispositif d’accueil, d’hébergement et d’accompagnement vers l’insertion et le logement.

 

 Le 5éme PDALHPD de l’Aveyron, piloté conjointement par l’Etat et le Conseil départemental à été approuvé le 15 mars 2016 pour la période 2016-2021.

Télécharger :
- le plan PDALHPD de l’Aveyron 2016-2021 (format pdf - 4.8 Mo - 05/12/2016)
- la plaquette PDALHPD 2016-2021 (format pdf - 232 ko - 05/12/2016)

3 axes stratégiques constituent l’architecture et encadrent les 17 actions du plan :

  • Axe 1 : organiser la coordination des acteurs et les dispositifs pour une nouvelle approche du parcours des personnes de la rue au logement ordinaire. Il s’agit notamment de conforter et d’améliorer l’articulation et la coordination des dispositifs (Service Intégré d’Accueil et d’Orientation, pensions de familles, Bureau d’Accès au Logement…), de reconfigurer le SIAO, de fluidifier le parcours de l’hébergement temporaire vers le logement, de faciliter l’accès et le maintien dans le logement des personnes en souffrance psychique. Cet axe fait l’objet de 8 actions.
  • Axe 2 : favoriser le maintien des ménages défavorisés dans un logement décent, adapté à la composition familiale et aux revenus de l’usager, avec des coûts d’énergie maîtrisés. Il s’agit notamment de mieux mobiliser les acteurs et les élus dans le repérage des situations d’habitat indigne et de précarité énergétique, de sensibiliser les propriétaires de logements énergivores à engager des travaux d’amélioration de l’habitat, et de développer des actions sur « l’éducation à habiter ». Il s’agit également d’améliorer la prévention des expulsions locatives par la formalisation de procédure dès le début de l’impayé du loyer, et de mieux coordonner les intervenants et les dispositifs. Cet axe fait l’objet de 4 actions.
  • Axe 3 : mettre en adéquation l’offre d’hébergement et de logement avec les besoins des publics. Il s’agit notamment d’adapter l’offre d’hébergement d’urgence et d’insertion aux publics accueillis, de quantifier et de mobiliser une offre de logements très sociaux publics et privés aux publics ciblés (personnes âgées en perte d’autonomie, personne handicapées, jeunes en insertion professionnelle, en alternance, personnes en souffrance psychique…). Cet axe fait l’objet de 8 actions.
Schéma synoptique de focntionnement du PDALHPD 2016-2021