Communiqués de presse

Contenu

Plan de soutien à l’élevage français en Aveyron

 

Plan de soutien à l’élevage français :
1 572 739€ attribués à l’Aveyron

Le Préfet de l’Aveyron a réuni les acteurs de la filière agricole le vendredi 21 août afin de présenter les dispositions du plan de soutien à l’élevage français.

Parmi les mesures, le Fond d’Allégement des Charges (FAC) est doté, pour le département de l’Aveyron de 1 572 739€.

Il doit bénéficier, en priorité :
- aux éleveurs porcins, bovins viande, bovins lait et bovins mixtes,
- aux élevages qui rencontrent des difficultés temporaires de financement compte tenu du contexte économique dégradé et de leur niveau d’endettement,

Une attention particulière dans l’étude des bénéficiaires sera portée aux jeunes agriculteurs et aux récents investisseurs.

L’ensemble des services de l’État est mobilisé afin d’aider et d’accompagner la profession agricole à traverser la crise actuelle.

Au delà de du FAC, d’autres mesures d’urgence ont été exposées :

- La poursuite de la mobilisation des batteurs, transformateurs, industriels laitiers et acheteurs de la grande distribution pour respecter les hausses de prix auxquelles ils se sont engagés au niveau national,
- La restructuration de la dette à moyen et long terme, en particulier pour les jeunes et les récents investisseurs,
- La garantie de crédits bancaires de trésorerie par la Banque Publique d’Investissement,
- Le report d’échéance de paiement des cotisations sociales,
- La prise en charge facilitée des cotisations sociales pour les éleveurs les plus en difficulté,
- L’indemnisation par le Fonds national de gestion des Risques Agricoles des pertes sur prairies provoquées par la sécheresse,
- La remise gracieuse sur demande des taxes foncières,
- L’ouverture d’accès aux remboursements mensuels des crédits de TVA
- Le report des échéances de paiement des derniers acomptes d’impôt sur le revenu et d’impôt sur les sociétés.
Enfin des mesures structurelles ont également été présentées :

- Le soutien aux actions de promotion des filières viande bovine, porcine, et produits laitiers au niveau national,
- Le renforcement des contrôles de la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la répression des fraudes sur l’étiquetage des produits,
- La mise en œuvre du guide juridique en faveur de l’approvisionnement local dans les établissements publics,
- La réactivation du dispositif public de garantie pour maintenir le flux d’expédition de viandes bovines vers la Grèce,
- La mise en place opérationnelle de la plate-forme « Viande France export »,
- Le renforcement des démarches auprès des autorités étrangères compétentes pour l’agrément des opérateurs à l’export,
- L’exonération de fiscalité locale pour l’ensemble des installations de méthanisation agricole,
- L’adaptation des tarifs d’achat de l’électricité produite par les installations de méthanisation agricole,
- Le soutien au développement photovoltaïque dans les élevages,
- La mobilisation de financements européens sur les projets de méthanisation,
- La simplification des procédures pour les éleveurs et l’amélioration des procédures de contrôle des exploitations,
- Le renforcement de la protection des élevages ovins contre le loup.

 
 

Documents associés :