Actualités

Contenu

Pêche à l’aimant

 

Ce n’est pas sans danger !

 
Résultat d’une saisie avec l’aimant

De quoi s’agit il ?

Technique de prospection qui remonte à des décennies et qui consiste à aimanter des trouvailles au fond de l’eau plutôt qu’à les détecter, le tout à l’aide d’une corde et d’un aimant.

Pour quel trésor ?

Les amateurs de pêche à l’aimant remontent aussi bien des objets du quotidien comme des clés, téléphones, monnaies….

Que de vieilles armes ou munitions !

Une réglementation en vigueur encadre cette activité ainsi que les risques qu’elle engendre identiques à celle encadrant la détection d’objets enfouis, à savoir :

  • sur les terrains privés, (forêts, terrains, puits, étangs…) l’autorisation du propriétaire est requise, et si l’objet de la pêche a pour but la recherche d’un objet intéressant l’histoire, la préhistoire, l’art ou l’archéologie, l’autorisation du Préfet est obligatoire ;
  • pour les cours d’eaux, lacs, rivières, fleuves et canaux, l’autorisation de l’Etat, propriétaire des biens sous-marins, est requise.

Sans autorisation de l’autorité administrative cette activité est considérée comme illégale.

Article L 542-1 du Code du Patrimoine codifié par la Loi n°89-900

 
 

Documents associés :