Contenu

L’égalité professionnelle en entreprise

 

Les employeurs sont des acteurs clés de la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes au sein de leurs structures. La promotion de l’égalité n’est pas seulement une question d’éthique : elle procure un avantage compétitif aux organisations en permettant à leur personnel de contribuer pleinement au potentiel productif.
Plus que jamais, l’égalité entre les femmes et les hommes dans l’entreprise est un enjeu pour le développement économique et social.
Il est désormais admis que la non-mixité de la plupart des métiers et des branches professionnelles est à l’origine de dysfonctionnements d’un coût économique et social de plus en plus élevé. Les rigidités structurelles de l’emploi des femmes pénalisent les entreprises en freinant une meilleure évolution du marché de l’emploi.
Aujourd’hui, les entreprises sont un des moteurs de l’égalité professionnelle. Celles qui se sont engagées dans cette voie expriment toutes leur satisfaction d’avoir misé sur un personnel qui s’est révélé être un bon allié dans la conduite de leur projet de modernisation, technologique et social.

Cliquez ici pour consulter les chiffres de l’ INSEE sur les femmes en Midi-Pyrénées

Des incitations financières sont prévues pour accompagner les entreprises qui s’engagent à donner toute leur place aux femmes dans la gestion de leurs ressources humaines. Des actions exemplaires dans les domaines du recrutement, de la formation, de la carrière, de l’amélioration des conditions de travail ou de la rémunération, peuvent faire l’objet d’aides au conseil ou d’aides financières, dès lors que l’égalité entre les femmes et les hommes est valorisée.

Cliquez ici pour plus d’informations sur les aides au conseil et les aides à l’action : contrat mixte , label, égalité.

Cliquez ici pour en savoir plus sur le Label Diversité

Avec le Fonds de garantie pour la création, la reprise, le développement d’entreprise à l’initiative des femmes (FGIF), l’État encourage celles qui souhaitent créer, reprendre ou développer une entreprise, en facilitant leur accès à un prêt bancaire pour réaliser leur projet.
Destinés à financer des besoins en fonds de roulement ou des investissements (hors crédit bail) ; ces prêts sont inscrits dans le plan de financement de démarrage (création ou reprise d’entreprise) ou de développement de l’entreprise ; Ils sont mis en place par les banques dans un délai de six mois maximum, à compter de l’accord notifié par France Active Garantie.
le FGIF peut intervenir quel que soit le montant du prêt sollicité, à partir de 5 000 €.
En Aveyron ;une convention entre l’Etat et les 8 plates formes d’initiatives locales du département a été signée dès 2004.

Cliquez ic pour en savoir plus sur le FGIP