Communiqués de presse

Contenu

Attentats à Paris - Point de situation en Aveyron

 

Le président de la République a décrété l’état d’urgence suite aux actes de terrorisme perpétrés le 13 novembre à Paris.

 

Les premières pensées du représentant de l’État dans le département vont aux victimes et à leurs familles.

Les préfets de département voient dans le cadre de l’état d’urgence leurs pouvoirs renforcés :

  • restrictions à la liberté d’aller et de venir,
  • droit de réquisition des personnes et des biens si la situation le justifie,
  • remise des armes le cas échéant.

A ce stade, compte tenu du maintien du plan Vigipirate dont les modalités ont été adaptées, les forces de l’ordre ont mis en oeuvre des mesures particulières et renforcées, telles que la surveillance accrue des sites sensibles ou des rassemblements de personnes. Le dispositif sera adapté autant de fois que nécessaire.

Les maires conservent leur pouvoir de police qui n’est ni réduit, ni étendu. Ils peuvent donc mettre en oeuvre les mesures de police qui leur paraîtront opportunes au regard des nécessités de l’ordre public.

Si le pays traverse un moment difficile, il importe aujourd’hui que chacun demeure vigilant sans pour autant céder à la panique. Les forces de l’ordre, les sapeurs-pompiers, les hôpitaux et tous les acteurs de la chaîne de sécurité sont mobilisés pour protéger et porter secours, si nécessaire, à tous nos concitoyens.

Pour en savoir plus : http://www.gouvernement.fr/attentat...